Téléphone :
06 42 51 81 14
Service client :
Du lundi au vendredi de 09h00 à 17h00

Module crédit immobilier

Formation Loi ALUR en ligne

Modules :

  • Module : Le crédit immobilier
  • Quiz final

Durée :

7 H

Prix :

95.00€ net de TVA
Acheter Faire un devis
Nombre de personnes ayant suivit ce parcours : 2
Nb de demande d'avis envoyé : 0
Taux de retour avis : 0%
Taux d'abandon: 0

Chapitres du module

  • L’environnement réglementaire et juridique
  • Les acteurs du credit immobilier
  • Son fonctionnement
  • Les typologies de credit
  • Les obligations
  • L’assurance emprunteur
  • Evaluation : QCM
Pour prendre connaissance : des pré-requis, des objectifs, des modalités d’évaluations, des assistances techniques et pédagogiques, de l’accessibilité en situation de handicap, merci de télécharger le programme de formation.

3/ Le niveau de revenus de l’emprunteur :

Les revenus à prendre en compte sont les revenus récurrents et certains (traitements, salaires, pensions, rémunérations de gérance, bénéfice des entrepreneurs, revenus fonciers et mobiliers. Ces revenus serviront au paiement des charges courantes, aux remboursements des emprunts…
Ainsi ne devraient pas être pris en compte les allocations familiales, les primes exceptionnelles, les pourboires, les indemnités kilométriques…
Les revenus de l’emprunteur prennent moins d’importance pour :
  • Le prêt in fine adossé à un placement nanti car le remboursement dépend du montant du capital investi sur ce placement et de son rendement ;
  • Le crédit relais car le remboursement dépend généralement de la réalisation d’un événement dont il faut mesurer le degré de certitude.

4/ Le taux d'endettement :

La somme des charges mensuelles de l’emprunteur (charges de prêts et de loyer) est rapportée à ses revenus mensuels. C’est le ratio de solvabilité le plus usité.

  • Taux d’endettement = sommes des mensualités de prêt +loyer /Somme des revenus mensuels de l’emprunteur X 100.

33% est généralement considéré comme le taux plafond. Une baisse des échéances de prêt obtenue par un allongement de la durée de remboursement permet de diminuer le taux d’endettement et de desserrer les contraintes budgétaires.

5/ Le reste à vivre :

Il s’agit de calculer pour un mois le montant des revenus restant disponibles à l’emprunteur une fois ses engagements tenus.

  • Reste à vivre = revenus de l’emprunteur - échéances de prêt + loyer + impôt sur le revenu + taxe foncière + taxe d’habitation.

Selon la composition du foyer et de la zone de Robien où vous vous trouvez, le revenu minimum disponible varie :

  • 1 personne = entre 700 et 1000 €
  • 2 personnes = entre 1000 et 1300 €
  • 3 personnes et + : entre 200 et 350 € par personne.

Le plan de financement et le montage financier

Après avoir analysé la situation familiale, professionnelle et financière du ou des demandant, il y a nécessité d’élaborer le plan de financement pour éviter des oublis.

Plan de financement

Exemple avec un investissement dans l’ancien plus travaux.

Charges

Ressources

Prix net vendeur : 100 000 €

Apport personnel : 30 000 €

Frais d’agence : 6 000 €

Emprunt bancaire : 115 000 €

Frais de notaire : 7 000 €

 

Travaux : 30 000 €

 

Frais de garantie (PPD + HC) : 1 500 €

 

Frais de dossiers banque : 500 €

 

Total : 145 000 €

Total : 145 000 €

Une fois le plan de financement validé, les acquéreurs pourront alors se voir proposer différentes solutions de financement.

Le montage financier

1/ Les échéances de prêt :

Une échéance de prêt est composée de l’amortissement du capital emprunté, des intérêts du prêt et enfin de la cotisation d’assurance emprunteur. Suivant la capacité de l’emprunteur, le montage financier sera classique avec un amortissement qui évolue en fonction de la durée ou alors un montage en Lissage si il existe plusieurs prêts dans le financement (avantage même échéance pendant la durée du prêt) ou alors à paliers. Ce dernier est utilisé si le contractant possède une créance qui se termine rapidement ou si celui-ci évoque avec certitude une évolution salariale etc… (Avantage : une échéance qui s’adapte à la situation financière).

2/ Les taux :

Il existe deux catégories de taux, le taux fixe qui comme le nom l’indique, celui ne change pas et le taux révisable. Le taux révisable est révisé généralement une fois par an à sa date anniversaire. Si celui-ci peut évoluer à la hausse comme à la baisse suivant le marché où s’est refinancé le prêteur, les établissements financiers proposent des solutions pour limiter son évolution. Il s’agit alors de « cap », système permettant de garantir jusqu’ à certain niveau l’évolution du taux comme par exemple, le capé +1/-1, avec un taux à 4% ce dernier ne pourra donc pas descendre en dessous de 3% mais ne pourra pas dépasser les 5%.

Objectifs :

Le Décret n° 2016-173 du 18 février 2016 instaure l’obligation de formation des professionnels de l’immobilier, encadré par la loi ALUR.

Au travers de cette formation entièrement en e-learning, vous recevrez une attestation de fin de formation immédiatement après la fin de cette dernière. Cette attestation est à délivrer auprès de la CCI afin de renouveler votre carte T.

La durée de la formation continue est de 14h00 par an ou de 42h00 au cours de trois années consécutives d’exercice.


Les plus :
  • Formation adaptée pour les Agents immobilier, Négociateurs immobilier et toutes fonctions associées aux transactions immobilières
  • Choix de votre rythme de travail, avec une préconisation de 2h par jours
  • QCM à chaque fin de chapitre
  • Formation entièrement développée par des professionnels de l’immobilier
  • Attestation de fin de formation permettant de renouveler sa carte d’Agent Immobilier et de Négociateur Immobilier auprès de la CCI

Public :

Les personnes qui assurent la direction d’un établissement, d’une succursale, d’une agence ou d’un bureau, les salariés et agents commerciaux employés en tant que négociateurs immobiliers, détenteurs d’une attestation d’habilitation fournie par le titulaire de la carte d’agent immobilier.